RELAI
La création du Réseau Français des Laboratoires Vivants et des Espaces d’Innovation (RELAI) au
Conseil économique, Social et Environnemental, Paris 1/7/2011.

Red LEILAC
N° SIRET 792 572 665 00014
Siège social: 22, avenue de Laumière - 75019 Paris
Téléphone:00 33 (0) 1 43 58 45 76 - e-mail: secretariatdirection@territories-of-tomorrow.org
Creada el 27 de febrero de 2013

http://leilac.my-innovation.org/ - https://www.facebook.com/RedLeilac - https://twitter.com/lauragarciavito


La Red de Living Labs y Espacios innovacion de América Latina y el Caribe (LEILAC)

Une nouvelle cartographie de lieux pour construire les territoires de demain

Au bout de plusieurs années de travail et de mise en réseau, les espaces français - et francophones de manière générale - dédiés à l’innovation ouverte constituent un véritable écosystème capable de se doter des outils qui lui sont nécessaires pour se développer dans les directions qu’ils se sont fixés lors de la création du RELAI le 1er juillet 2011 au Conseil Economique, Social et Environnemental.

Les outils dont les prototypes présentés à la Journée des Territoires de Demain organisée le 13 décembre 2012 à la Mairie et notamment lors de la table ronde dédiée aux espaces de l’innovation franciliens permettront à tous les acteurs en la matière non seulement de développer les synergies aujourd’hui existantes entre de nombreux Living Labs, mais aussi et surtout d’être opérationnel

s dès maintenant dans les projets internationaux qui leur ont été récemment présentés, tant il est vrai qu’un laboratoire vivant digne de ce nom est d’abord une grande usine à projets ; c’est un lieu notamment - nous le dirons avec force - où un responsable territorial, un élu, un porteur de projet issu de l’université ou d’autres institutions cognitives alternatives qui se développent tout autour de nous - peuvent avoir face à eux des interlocuteurs possédant une vraie visibilité sur les grands chantiers des économies de la connaissance et de la création.

Au-delà de ces deux outils, deux dispositifs restent à créer, fondamentalement liés. En premier lieu, un chantier évidemment majeur est celui des nouveaux modèles économiques auxquels les uns et les autres nous donnons et devons donner naissance, à des années lumières des vieilles lunes longtemps dominantes: les subventions sans portée, les projets européens inutiles, les financements internationaux sans objet… De nouveaux horizons aujourd’hui se développent au travers de réflexions qui ont vu le jour en Charente et qui permettent de financer la vraie coopétition, d’accompagner des projets économiques viables, de revitaliser les actions innovantes du secteur public et de réfléchir avec la Commission européenne sur les meilleures manières de placer l’innovation de rupture au cœur de ses financements.

Un second chantier en cours est évidemment celui d’un dispositif de suivi et d’évaluation. Living Lab, Fab Lab, Media Lab ou autre, un tiers lieu est voué à l’évaluation régulière, non point en vue d’une quelconque intrusion dans ses activités et ses projets, mais précisément afin de permettre des formes plus ouvertes et plus transparentes de collaboration. Une réflexion a été lancée cette année, il convient là encore de nous créer un vrai dispositif à cette fin.
LEILAC rassemblant les acte

urs latino-américains de l’innovation nous permettent de rendre concrète et opérationnel, un espace atlantique de l’innovation permettant d’ouvrir pour les créateurs d’entreprises des marchés pour leurs produits, leurs services et leurs idées.

http://www.territoires-de-demain.org